25/11/2004

Tous les soirs elle allait nager dans le canal, se fichant b

Tous les soirs elle allait nager dans le canal, se fichant bien des regards des hommes, qui venaient, de plus en plus nombreux sur les berges du cours d’eau. Ils observaient son corps nu, qu’elle donnait en spectacle comme on offre un sourire. Chaque jour de plus, un homme en plus. Chaque jour de plus, des déchets en plus.

Elle continua pourtant, comme si la pollution de l’eau ne pouvait en aucun cas l’affecter. Sa peau devint écailleuse, irritée, ridée…

Maintenant les hommes se moquent, crachent, puis s’en vont.

Ils ne se doutent pas que c’est eux qui ont fait ça.


23:29 Écrit par tiens-c-est-qui- | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.