28/12/2004

le chien

Recroquevillé sous le porche de l’ancienne charcuterie, le regard suppliant, le poil mouillé, le chien attend. Son pelage est sombre comme le ciel. Pourquoi ne lui ouvre-t-on pas la porte ? Le chien reste là, ils finiront bien par descendre lui ouvrir. Il tremble de tout son petit corps. Le chien dresse la tête : c’est quoi cette odeur ? C’est une odeur qui fait aboyer, il faut aboyer ! Une fenêtre s’ouvre en face

 - La ferme sale clebs ! On veut dormir nous ! .

Non impossible d’arrêter d’aboyer, c’est impossible !

- Calmes-toi André, il va s’arrêter, allez, viens dormir. 

- Le papy charcutier, il va m’entendre, je t’assure. 

Le chien s’en fout, il continue d’aboyer, cette odeur est tellement insupportable.

            C’est le matin. Le chien ne comprend pas, ils sont tous là : la voisine qui sent le chat, le petit garçon qui pince, le monsieur qui donne des os à grignoter, celui qui criait hier soir. Ils ne sont pas comme d’habitude ; ils sentent très mauvais. Pas la même odeur qu’hier soir, non, c’est l’odeur humide et contagieuse de la peur.

-Il a aboyé toute la nuit à ce qu’il paraît ?

-Qu’est-ce qu’on va faire du chien ? Tu crois qu’il va supporter ?Depuis le temps qu’il était avec le vieux !

-A ce qu’il paraît les chiens sentent la mort !

-Sornettes ! Les chiens c’est trop bête. Tiens, regarde-le, il attend toujours devant la porte que son maître vienne lui ouvrir. Dis pas de bêtises !



00:43 Écrit par tiens-c-est-qui- | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Excellente matinée à tous les lecteurs de ce site ,

Pour débuter , permettez-moi de vous montrer ma gratitude pour toutes les excellentes connaissances que j'ai rencontrées sur cet excellent phorum .

Je ne suis pas assuree d'être au bon section mais je n'en ai pas trouvé de meilleur.

Je vis à Chetwynd, us . J'ai 32 années et j'élève 4 agréables enfants qui sont tous âgés entre 2 et 12 années (1 est adopté). J'aime particulièrement beaucoup les animaux et je tempte de leur garantir les fournitures qui leur rendent l'existance plus festive .

Merci d'avance pour toutes les très "à propos" débats dans le futur et je vous remercie surtout de votre compassion pour mon français moins qu'idéal : ma langue maternelle est l'espagnol et j'essaie d'éviter les erreurs mais c'est très ardu !

Arrividerchi

Arthru

Écrit par : pgmanulb8 | 29/03/2011

Les commentaires sont fermés.