22/12/2005

Pierre

Pierre se réveille. La télé est allumée, le jour est levé depuis longtemps. Le cendrier est plein. Le chat dort sur le tapis. Pierre se redresse à demi, baille,s’étire et retombe lourdement sur le canapé. Il prend la télécommande par terre et change de chaîne. Il râle parce qu’il n’y a rien d’intéressant comme toujours… Il met la mozaïque. Le chat finit par se réveiller. Il miaule déjà. Jamais tranquille ! Tu l’auras ton pot de wiskas maudite bête ! L’animal reçoit une tape, et s’enfuit dans la cuisine. Une cigarette. La dernière du paquet… Il faudra aller en rechercher à l’épicerie. Pierre déteste ça. Il préférait quand c’était Jeanine qui le faisait, au moins il pouvait rester au chaud devant sa télévision. Jeanine faisait aussi la lessive, la vaisselle, le ménage, comme une femme normale quoi… C’était le bon temps, dit-il tout haut après un long soupir. Cette conne est partie. Elle avait pourtant ce qu’elle voulait, un homme attentionné, qui lui payait des frites quand il y avait la foire, qui lui offrait des verres au café du midi, qui était une bête au lit, qui la laissait sortir, qui lui prétait la voiture, et tant de choses. Vraiment elle ne devait pas partir. Il se lève. Salope ! Il va dans la cuisine mettre de la nourriture au chat. Il ouvre la boîte de Wiskas. La dernière aussi. L’écuelle est deja remplie à ras-bord. Putain de chat tu bouffes pas ? Pierre met ses chaussures, son blouson, son bonnet. Il va à l’épicerie. Gégé je pourrais avoir des cigarettes, 10 paquets et des boîtes de Wiskas ? Gérard le regarde interrogateur . Encore du wiskas ?Je t’en ai deja vendu un gros pack de 25 hier ! Sacré Gégé ! Holala mon vieux tu divagues ! Pierre rit. Eh ben regarde mon livre de compte si tu ne me crois pas, imbécile !Quand il rentre chez lui, Pierre voit son chat étendu dans le hall d’entrée . Son ventre est gonflé comme un ballon de foot. Pierre laisse tomber son pack de 25 Wiskas. Les boîtes roulent dans un boucan infernal, elles vont se cogner aux bouteilles de vin vides qui jaugent déjà le sol. Ben ça alors ce con de chat sait ouvrir des boîtes de conserve maintenant ! Si Jeanine avait vu ça !

00:01 Écrit par tiens-c-est-qui- | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.